Tuteur

Vous aimeriez devenir tuteur au sein du DMG Paris Descartes?

Vous trouverez ci-dessous les réponses à toutes les questions que vous vous posez sur le rôle du tuteur, son implication au sein de la formation des internes et l’organisation du tutorat.

Quel est le profil d’un tuteur en troisième cycle de médecine générale ?

C’est un médecin généraliste enseignant qui désire s’impliquer dans la formation de futurs confrères.

Depuis la mise en place d’une pédagogie centrée sur l’auto apprentissage des internes, le rôle du tuteur a été identifié comme un enseignant accompagnant son tuteuré dans une évaluation formative afin de pouvoir certifier l’étudiant dans l’acquisition  des compétences génériques de la médecine générale en fin de cursus.

L’évaluation formative est une évaluation qui a pour fonction d’améliorer l’apprentissage en cours, en détectant les difficultés de l’apprenant afin de lui venir en aide, en modifiant la situation d’apprentissage ou le rythme de cette progression, pour apporter s’il y a lieu des améliorations ou des correctifs appropriés.

Quelles sont les compétences requises ?

L’enseignant doit être médecin généraliste, ayant une expérience de maîtrise de stage et dont les compétences pédagogiques ont été remarquées par le DMG.

Il est possible, pour de jeunes médecins non encore MSU, dans le cadre du co-tutorat, d’être un jeune tuteur supervisé par un tuteur confirmé. Ces jeunes tuteurs sont identifiés par les enseignants en responsabilité du département.

Quelles sont les missions du tuteur ?

Le tuteur doit être le lien entre l’étudiant et le DMG tout au long du DES de l’interne, être la personne ressource qui l’oriente, l’accompagne et le conseille dans ses choix et démarches.

Il est l’enseignant « référent », car il suit l’interne sur les trois ans et est le SEUL enseignant à fournir des arguments transversaux et longitudinaux de sa formation.

Le tuteur, dans le cadre de l’évaluation formative, a comme mission de repérer les besoins de formation de son tuteuré afin de faciliter ses apprentissages et combler les lacunes

Le tuteur soutient la programmation des  lieux de stage de son tuteuré par un accompagnement dans des choix éclairés, adaptés aux besoins d’enseignement de l’étudiant

Le tuteur accompagne son tuteuré à la construction son projet professionnel

Le tuteur atteste de la progression du tuteuré dans l’acquisition de ces compétences génériques au cours des trois années du DES.

Les temps forts des échanges tuteur tuteuré

Les rencontres de visu entre le tuteur et le tuteuré doivent être au moins semestrielles afin de s’assurer de sa bonne progression et maintenir le lien pédagogique.

L’élaboration et la construction des traces et RSCA  sont le fruit d’échanges en face à face, téléphoniques ou mails tout au long de leur rédaction. Les traces et RSCA doivent être validées par le tuteur  chaque semestre à échéances fixées a l’avance par le DMG (grilles a disposition).

Le bilan à mis parcours (BMP) est obligatoire pour les internes en T2. Il a lieu en au cours du mois de juin. Le tuteur renseigne la fiche de suivi qui permet  d’exposer au jury du BMP son acquisition des compétences à mis parcours.  Cela permet de faire un point et profiter des conseils de deux autres enseignants expérimentés sur les orientations pédagogiques à privilégier au cours de la deuxième partie de la formation du tuteuré.

Le jury de fin de DES, certifie l’acquisition des compétences acquises après examen de l’epfMG, de la thèse ou du mémoire, et de la fiche du BMP et d’une nouvelle fiche finale.

Le tuteur peut s’impliquer dans la direction de la thèse de son tuteuré.

 

Dr Jean-Claude Schwartz (MCA), Référent Tutorat

Contact et suggestions

contactdmg@parisdescartes.fr

LogoCMJN-reserve Logo Paris Descartes
 

Retrouvez-nous

Abonnez-vous aux actualités!

Back to Top