Enseignements du DES

Les enseignements sont centrés sur l’acquisition des compétences.

Ils sont organisés essentiellement en « enseignements dirigés autour des compétences » centrés sur des familles de situations exemplaires.

Les internes participent :

  • au cours des stages chez le praticien niveau 1 et 2 à des groupes d’échange de pratique
  • au cours du stage niveau 1 à des séances d’apprentissage par résolution de problèmes et des groupes de formation à la relation médecin malade
  • à des cours d’actualisation de connaissances et de mise au point sur des thématiques phares du DMG selon leurs besoins d’apprentissage.

Enfin des séances centrées sur la recherche, l’aide à la rédaction de votre thèse et l’apport de publications récentes vous seront proposées.

ENSEIGNEMENTS DIRIGÉS « FAMILLES DE SITUATION »

Méthode : Séances régulières de réflexion et d’échanges autour de situations vécues au cours de vos stages.

Le thème de la situation est programmé à l’avance pour chaque séance et correspond à une « famille de situation » générique.

Ces séances seront supervisées par des enseignants dans l’objectif de promouvoir l’auto‐apprentissage.

Ils doivent permettre aux internes d’identifier leurs besoins d’apprentissages, d’identifier et d’acquérir les compétences qui seront utiles pour remplir leurs missions de médecin généraliste.

Afin de promouvoir une dynamique et une cohésion de groupe, les internes seront affectés à un groupe de 15 étudiants qui sera identique tout au long des trois ans du DES. Chaque groupe sera animé par un binôme de médecins généralistes enseignants.

L’enseignant responsable de votre groupe communiquera avec les internes grâce à la plateforme ePortfolio. Il adressera, avant chaque séance, des documents qui permettront d’être familiarisé(e) avec la thématique abordée ainsi qu’une « fiche de cas », permettant de rédiger, préalablement à la séance, une situation clinique que vécue et dans la thématique de la séance. Une fois remplie, l’interne envoie cette fiche au responsable avant le dernier week‐end précédant la séance. Dans le cas contraire, il n’est pas autorisé à assister à l’enseignement dirigé qui nécessite ce travail préalable.

La production d’une trace d’apprentissage par famille de situation est obligatoire pour valider le DES. Ainsi quatorze traces d’apprentissage doivent porter sur chacune des familles de situations abordées au cours DES et doivent apparaître obligatoirement dans le portfolio final de validation. Nous insistons sur le caractère commenté et réflexif de cette trace, qui ne doit pas être limitée à un récit factuel. Il est attendu que l’interne explique ce qu’il a fait en situation, ce qu’il aurait dû faire et ce qu’il prévoit de faire ultérieurement face à une situation analogue.

La présence à toutes ces réunions est obligatoire pour valider chaque phase du DES. Il est indispensable que l’interne participe à l’ensemble des réunions de votre groupe, en prévenant dès le début de vos stages les chefs de services et maîtres de stage des dates prévues pour ces réunions. Nous rappelons qu’au cours de votre internat les internes disposent de deux demi‐journées par semaine obligatoirement dédiées à votre enseignement facultaire et travaux d’écriture clinique.

16 séances obligatoires sont programmées sur les 3 années du DES. Les familles de situations sont dans l’ordre chronologique :

  • Problèmes aigus non programmés/ fréquents/ exemplaires,
  • Problèmes aigus prévalents, problèmes d’urgences vraies ou ressenties,
  • Maladies chroniques – Polypathologie,
  • Problèmes sociaux, inégalités sociales, précarité,
  • Fin de vie et autour de la mort,
  • Situation vécue comme pénible avec un patient difficile, demandes abusives,
  • Problèmes de santé concernant les spécificités de la personne âgée, la perte d’autonomie et/ou le handicap,
  • Souffrance psychique aux différents âges de la vie – Problèmes d’addiction, de dépendance et de mésusage ,
  • Situations autour de la sexualité. Santé génitale de la femme et de l’homme,
  • Problèmes de santé concernant les spécificités du nourrisson et de l’enfant,
  • Santé et /ou souffrance au travail,
  • Prescription et « déprescription »,
  • Situations où la relation et la communication sont au premier plan (niveau 2),
  • Education thérapeutique : difficultés et mise en pratiques (niveau 2),
  • Professionnalisme : apports du DES de médecine générale.

Les compétences abordées sont :

  • Le premier recours,
  • L’approche centrée patient – relation – communication,
  • La continuité – le suivi – la coordination des soins,
  • La prévention individuelle et communautaire – le dépistage – l’éducation thérapeutique,
  • L’approche globale – la complexité,
  • Le professionnalisme.

ENSEIGNEMENTS/RESSOURCES « À LA CARTE » DU DES DE MÉDECINE GENERALE

L’offre « d’enseignements classiques » aborde des thématiques prévalentes et très utiles pour l’exercice de la médecine générale.

Il est conseillé d’y participer activement en identifiant les cours en fonction des besoins d’apprentissages constatés au cours des stages, en séances familles de situation, au cours des échanges avec le tuteur, etc.

 

1) Module Professionnalisme

  • Ethique / responsabilité médicale,
  • Burn – out,
  • Arrêts de travail,
  • Inégalités sociales de santé,
  • Séminaire « qualité et sécurité des soins, l’erreur en médecine »,
  • Séminaire « entrée dans la vie professionnelle » : le remplacement, la collaboration,
  • l’installation, centres de santé et maisons de santé, etc,
  • Séminaire d’échanges de pratique autour de questions éthiques.

 

2) Module Communication/relation

  • Le patient pénible,
  • Les différentes psychothérapies,
  • Psychothérapie du généraliste,
  • La famille – Dysfonctionnements,
  • Maltraitance – Famille – Société,
  • Education thérapeutique,
  • Séminaires « entretien motivationnel ».

 

3) Module Actualités et champs disciplinaires

  • Actualités en cardiovasculaire,
  • Actualités en infectiologie,
  • Actualités en gynécologie‐obstétrique,
  • Actualités en thérapeutique,
  • Actualités en vaccinologie,
  • Actualités en psychiatrie,
  • Sexologie,
  • Repères pour le suivi du nourrisson et de l’enfant,
  • Dermatologie 1 & 2,
  • Rôles et Pratiques des médecins généralistes en addictologie.

En fonction de l’actualité scientifique et concernant la discipline « médecine générale », une ou deux séances supplémentaires pourront être proposées. Il est conseillé de consulter régulièrement le programme du DES sur ce site.

 

4) Module médecine fondée sur des preuves ou EBM

Cercle de lecture : 8 à 10 séances annuelles de lectures critiques présentées en groupe concernant des articles de la littérature scientifique internationale pouvant modifier la pratique de la médecine générale. Ces séances sont programmées dans le cursus d’enseignement obligatoire adossé au stage chez le praticien (cf plus chapitre suivant). Toutefois, elles restent ouvertes aux internes qui n’effectuent pas un stage ambulatoire.

Quel que soit le choix de l’interne, son portfolio devra contenir des traces d’apprentissages autour des thématiques correspondant à ce programme.

ENSEIGNEMENTS FACULTAIRES OBLIGATOIRES AUTOUR DES STAGES CHEZ LE PRATICIEN

a) Enseignements spécifiques autour du stage chez le Praticien niveau 1

Les internes travaillent dans le même groupe (12 à 15 par groupe) pendant les 6 mois du stage. Les enseignements sont axés sur le savoir, le savoir‐faire, le savoir‐être.

 

Groupe de formation à la relation thérapeutique (FRT)

C’est un groupe de formation et de recherche pour étudier la relation médecin–malade. L’objectif sera de repérer en quoi la personnalité du médecin intervient pour modifier la façon dont un patient présente sa pathologie dans une situation donnée, et inversement, comment la personnalité du patient influe sur le comportement du médecin.

Ces séances permettent de travailler le savoir‐être et aident à construire les compétences de relation/communication ainsi qu’à mieux cerner l’approche centrée patient. A l’issue du semestre, un travail de réflexion et d’écriture sera demandé pour illustrer la spécificité de l’apprentissage durant ces séances, suivant des modalités qui seront précisées par le responsable de séance. Cette production ira enrichir le portfolio de l’interne.

 

Groupe d’Échanges de pratique (GEP)

A partir de situations cliniques réelles rencontrées sur les lieux de stage, une présentation de cas est faite par un interne ; à la suite de celle‐ci, une discussion a lieu, destinée à mettre en évidence les problèmes soulevés : diagnostiques, thérapeutiques, relationnels ou autres. Avec l’accord du groupe, l’enseignant propose à celui qui a rapporté la situation clinique de faire un travail de recherche à partir des questions soulevées. Ce travail sera exposé à la séance suivante. Ce type de séance peut être l’amorce de la constitution ultérieure de groupes de médecins installés (groupes de Pairs) et permettre de répondre aux obligations de formation continue et d’évaluation des pratiques (Développement Professionnel Continu.) actuellement en vigueur. Toutes les recherches, préparations, présentations que réalisées durant ces séances iront également illustrer le portfolio.

 

Séances d’apprentissage par résolution de problèmes (ARP)

Ces séances ont lieu en deux temps sur des thématiques choisies en fonction de leur prévalence, de leur spécificité, de leur pertinence en médecine générale et en santé publique.

La première séance est sous forme de groupe d’échange de pratique sur des situations entrant dans le cadre de la thématique imposée. Puis le groupe choisira 5 à 6 situations nécessitant des éclaircissements ou mises au point quant à la validité scientifique des propositions formulées. L’enseignant aidera à identifier vos thèmes de recherche et guidera votre recherche documentaire ciblée.

La seconde séance est réservée aux présentations (4 à 6 par séance) qui seront préparées par chaque interne (4 présentations sont exigées pour chaque interne par semestre) . Les données probantes, issues d’essais de niveau de preuve importants (ECR, méta‐analyses) ou de recommandations devront être présentées, avec le cas échéant discussion et critique de la validité des données rapportées. La spécificité de la démarche en médecine générale, l’approche centrée patient et l’expérience issue de l’apprentissage en stage, devront apparaître dans la présentation qui sera colligée dans le portfolio.

 

Les thèmes proposés sont :

  1. Risques cardio‐vasculaires 1 : centré HTA,
  2. Risques cardio‐vasculaires 2 : centré diabète,
  3. Situation à risque de prescription d’ATB : Infectiologie courante,
  4. Patient ayant un trouble ventilatoire (asthme et BPCO),
  5. Situations courantes concernant le nourrisson et l’enfant,
  6. Situations courantes concernant l’adolescent(e),
  7. Contraceptions et IVG,
  8. Situations courantes concernant la femme ménopausée (dont ostéoporose),
  9. Plaintes : troubles anxieux, troubles du sommeil,
  10. Prescription d’antidépresseurs ou de neuroleptiques,
  11. Suivi de grossesse et allaitement,
  12. Vaccinations courantes,
  13. Utiliser les outils de consultation disponibles sur le web.

 

Module Simulation / gestes techniques

Les ateliers proposés sous forme de séminaires permettent d’améliorer des habilités afin de réaliser des gestes techniques courants. Les deux séminaires proposés sont obligatoires :

– Gestes techniques sur l’appareil locomoteur,

– Gestes techniques en gynécologie.

 

Séances de Cercle de lecture (3 par semestre)

Les internes volontaires pour présenter une lecture critique d’un article pertinent pour la pratique, bénéficieront de l’encadrement d’un chef de clinique pour préparer leur présentation.

Ce travail très formateur permettra également d’enrichir le portfolio.

 

Séminaires entretien motivationnel :

Deux séminaires de petits groupes seront proposés afin que tous les internes puissent bénéficier de cet enseignement obligatoire adossé au stage chez le praticien niveau 1. Y seront travaillées les habiletés à initier puis promouvoir un changement d’attitude chez un patient réticent ou ayant un comportement délétère pour sa santé.

 

b) Enseignements spécifiques autour du SASPAS (ou stage de niveau 2)

Module Réflexivité – Complexité = groupe d’échanges de pratique (GEP)

Ils ont lieu le mardi matin. Ils répondent aux mêmes règles que les séances des jeudis matins adossées au stage de niveau 1. En revanche, compte tenu de la progression de l’interne dans la prise en charge de situations authentiques en médecine générale et de son niveau de responsabilité il sera alternativement dans un groupe encadré par un enseignant ou dans un groupe de pairs autonome entre internes (cf. stage de niveau 1).

Contact et suggestions

contactdmg@parisdescartes.fr

LogoCMJN-reserve Logo Paris Descartes
 

Retrouvez-nous

Abonnez-vous aux actualités!

Back to Top