Le DES

Le Diplôme d’Etudes Spécialisées (DES) de médecine générale, 3ème cycle des études médicales, a pour objectif la spécialisation en médecine générale. Le DES est le seul diplôme nécessaire et suffisant pour se former à l’exercice de la profession.

Pour assurer ses missions, le médecin généraliste doit acquérir et mettre en œuvre des compétences spécifiques et transversales.

Les missions de la médecine générale sont précisées par la loi Hôpital Patients Santé et Territoires du 22 juillet 2009:

  • Contribuer à l’offre de soins ambulatoires, en assurant pour ses patients, la prévention, le dépistage, le diagnostic, le traitement et le suivi des maladies ainsi que l’éducation pour la santé
  • Orienter ses patients, selon leurs besoins, dans le système de soins et le secteur médico-social
  • S’assurer que la coordination des soins nécessaire à ses patients est effective
  • Veiller à l’application individualisée des protocoles et recommandations pour les affections nécessitant des soins prolongés et contribuer au suivi des maladies chroniques, en coopération avec les autres professionnels qui participent à la prise en charge du patient
  • Assurer la synthèse des informations transmises par les différents professionnels de santé
  • Contribuer aux actions de prévention et de dépistage
  • Participer à la Permanence des Soins
  • Contribuer à l’accueil et la formation des stagiaires de 2ème et 3ème cycles d’études médicales

Le DES de médecine générale doit permettre d’identifier, d’acquérir et d’être capable de mettre en œuvre ces compétences chaque fois que la situation du patient le nécessite.

A la fin du DES les internes doivent attester de l’acquisition de ces compétences qui sont regroupées en six groupes :

  • Premier recours, Incertitude, Soins non programmés et urgence
  • Relation, Communication, Approche centrée patient
  • Continuité, Suivi Coordination des soins autour du patient
  • Vision Globale, Complexité
  • Education en santé, Dépistage Prévention, Santé individuelle et communautaire
  • Professionnalisme

Marguerite des compétences à télécharger

La nouvelle maquette du DES de médecine générale propose un plan de formation progressif pour acquérir ces compétences, avec des temps dédiés d’évaluation intermédiaires.

En fin de formation, les internes doivent être capable de gérer la plupart des situations courantes rencontrées en médecine générale, afin de répondre de façon adaptée aux demandes des patients.

Le DES de médecine générale se déroule sur six semestres comprenant six stages pratiques et différents enseignements.

Les stages pratiques doivent couvrir le champ d’intervention de la médecine générale pour préparer à la polyvalence de la médecine générale: prise en charge de tous les patients quels que soient leurs demandes, leur âge, leur sexe et leur culture.

Les enseignements hors stage (facultaires) privilégient une pédagogie basée sur l’auto-apprentissage à partir des situations vécues en stages et des besoins de formation qu’elles font émerger tout au long du DES.

Le programme des enseignements comporte également des enseignements dirigés spécifiques au stage chez le praticien :

  • « Groupes d’échanges de pratiques » (GEP),
  • Séances « d’Apprentissage par résolution de problèmes » (ARP),
  • Séances « Formation à la Relation Thérapeutique » (FRT),
  • Séminaires gestes techniques,
  • Séminaires de formation à l’entretien motivationnel.

Pendant les trois ans du DES, les internes bénéficient du soutien d’un tuteur qui va :

  • l’aider à évaluer l’acquisition des compétences nécessaires à l’exercice de la médecine générale,
  • le suivre et le conseiller dans ses apprentissages,
  • le conseiller dans le choix de ses stages,
  • l’aider à déterminer son plan de formation en fonction de son projet professionnel et de son évaluation de fin de phase socle,
  • collaborer avec lui pour la production de « traces d’apprentissage »
  • l’aider à construire avec lui votre portfolio, en particulier pour ses évaluations des phases socle et d’approfondissement,
  • être un recours en cas de difficulté pendant le cursus.

Pour obtenir son DES de médecine générale, l’interne doit répondre aux règles de validation indiquées dans la section règles de validation.

En fin de formation, l’interne doit être capable de gérer la plupart des situations courantes rencontrées en médecine générale, afin de répondre de façon adaptée aux demandes des patients.

Au cours de l’exercice de la médecine générale, nous sommes souvent confronté(e) à des situations inédites qui nécessitent des recherches et des confrontations. L’évolution des connaissances, des technologies et des possibilités thérapeutiques justifie d’adapter sans cesse les pratiques et les compétences, ce qui explique la nécessité du développement professionnel continu (DPC) basé sur l’évaluation des pratiques professionnelles et la formation médicale continue. Le département de médecine générale souhaite sensibiliser au fait que la formation initiale n’est qu’un temps de la formation professionnelle continue.

Le département de médecine générale vous incitera et vous encadrera pour la réalisation de travaux de recherche, qui font aussi partie de la formation universitaire des médecins généralistes.

En intégrant le DES de médecine générale, l’interne débute sa formation professionnelle ; cela correspond à l’esprit de l’enseignement du DES de médecine générale tel que nous l’avons conçu et que nous souhaitons le faire partager.

 

Pr. Serge GILBERG Directeur du Département

Pr. Christian GHASAROSSIAN Coordonnateur du DES

 

 Plaquette T1 2012-2013

 Plaquette T1 2013-2014

 Plaquette T1 2014-2015

 Plaquette T1 2015-2016

 Plaquettes T1 2016-2017

 Plaquettes T1 2017-2018

Contact et suggestions

contactdmg@parisdescartes.fr

LogoCMJN-reserve Logo Paris Descartes
 

Retrouvez-nous

Abonnez-vous aux actualités!

Back to Top